Karin en quête d’un nouveau job.


S'il est important de s'épanouir dans son travail, il n'est pas toujours facile de trouver le "job à sa mesure". Pouvoir compter sur des collaborateurs épanouis permet d'améliorer la performance de l'entreprise, et diminuer les absences. Le grand défi pour les entreprises est de créer les conditions nécessaires pour que chacun d'eux puisse se révéler à sa manière qui est, par définition, différente de celle de son voisin.

Karin a pris contact avec moi car elle s’ennuie dans son job actuel et souhaite se réorienter Elle est à la recherche d’un travail qui a du sens et qui lui permet d’apprendre. Cette jeune femme dans la quarantaine est ouverte, dynamique et possède de bonnes capacités de raisonnement et d’analyse. Elle a néanmoins du mal à savoir exactement vers où s’orienter.

Lors des deux séances passées, Karin a pu formuler sa demande de manière positive et a décrit la situation actuelle. Nous nous sommes également penchées sur sa personnalité à l’aide de l’outil « Myers-Briggs Type Indicator » mieux connu sous les initiales MBTI.

Karin a d’abord répondu au questionnaire suivant les instructions que je lui avais données. Je l’ai ensuite accompagnée dans le processus d’auto-évaluation : description de l’essence des dichotomies les unes après les autres, description des caractéristiques importantes de chacune d’elles, illustrations de ces caractéristiques à l’aide d’anecdotes et d’analogies, réponses à mes questions ouvertes et, enfin, émission de son choix pour l’une ou l’autre préférence. Cette étape a déjà permis à Karin de se remettre en question et elle lui a déjà – selon ses dires – permis de (re)découvrir des caractéristiques de sa personnalité.

Cela étant, nous avons cette fois approfondi les valeurs auxquelles Karin attachait une importance essentielle et qui devaient être présentes afin de créer « le sens » de la nouvelle fonction recherchée.

Pour ce faire, je l’ai invitée à tester le photo-langage. Cette pratique ludique est très efficace. A l’aide d’une série de cartes postales, j’ai d’abord demandé à Karin de retirer rapidement celles qui l’attiraient. A partir des cartes sélectionnées, Karin a procédé à un nouveau tri pour qu’il ne reste que dix cartes « valeurs ». Nous avons ensuite procédé à un débriefing approfondi des cartes retenues.

Une des cartes est celle de l’ « exigence ».

Coach : Karin, cette carte est une des premières que vous avez sélectionnées. Comment définissez-vous l’exigence?

Karin : Je suis exigeante par rapport à moi mais aussi par rapport à mes collègues. Etre exigeant permet de générer de la qualité, de ne pas se satisfaire du premier résultat.

Coach : En quoi est-ce important pour vous de ne pas se satisfaire du premier résultat ?

Karin : Je pense qu’il est toujours possible de faire mieux, de se surpasser.

Coach : Et en quoi se surpasser est important ? Qu’est ce que cela vous apporte ?

Karin : Je me sens vivante et cela me procure de la fierté et de l’énergie.

Coach : Donc se sentir vivant dans l’exercice de son travail est important pour vous.

Karin : En effet et ce n’est pas le cas dans ma situation actuelle. Je dois suivre des processus qui sont trop routiniers à mes yeux. Je pense que cela me fatigue et m’ennuie. Je n’ai pas de défi à relever.

Coach : Dans le travail que vous recherchez, vous souhaitez relever des défis.

Karin : Oui, de la sorte je devrai apprendre de nouvelles choses que je pourrai tester.

Coach : Dans quel type de travail pensez-vous trouver cette caractéristique ?

Karin : J’aimerais m’occuper de la gestion des changements au sein d’une entreprise ou alors de la résolution de problèmes.

Coach : Une telle fonction est-elle présente dans votre entreprise ?

….

A la fin de la séance, Karin avait pu faire un inventaire des valeurs essentielles qu’elle recherche dans un travail. Encore fallait-il maintenant s’interroger sur les types de fonctions qui pouvaient lui offrir la satisfaction qu'elle recherche.

Les séances suivantes ont aussi été consacrées à d’autres aspects tels que, entre autres, le prix à payer pour exercer de tels postes, l’environnement de travail dans lequel elle souhaitait exercer, le secteur d’activité qu’elle privilégierait, etc.

Si vous me restez fidèle, vous pourrez découvrir la semaine prochaine Paul qui est confronté à un problème d’identité. D’ici là, prenez bien soin de vous.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 by Jacqueline Catoor.